• Vincent Hodin

1ÈRE CRÉATION AUTOUR DE LA RENCONTRE

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020

Il y a un an ce mois-ci que les membres de la compagnie se sont concrètement réunis pour la première fois et que l'approche de notre travail futur, les directions sensibles et artistiques se sont doucement définies.

Nous sommes 13. Peu d'entre nous se connaissaient déjà et la magie de la rencontre s'est opérée sur le lieu de résidence qui accueille tous les mois la Compagnie Du Dedans. Au sein de ce lieu très accueillant de résidence, à L'espace Singulier, à Clermont de l'Oise en Picardie, commence à se tisser une relation entre chacun.e des futur.es interprètes de la Compagnie. C'est une joie immense pour moi que d'avoir réunit sous le même toit pour construire ensemble un projet artistique. Il ne m'a pas fallu la fin de notre premier week-end de travail pour me sentir inspiré par le thème de la rencontre. Je dois dire que mes premières émotions fortes, ne se sont pas vécues sur le parquet de danse mais bien dans la cuisine, dans les canapés, à des moments informels où je sentais profondément qu'une rencontre s'opérait. Depuis, revenir sur le lieu de résidence, c'est comme me glisser dans un pull bien doux et confortable.

Nous avons échangé avec les danseurs sur la notion de "rencontre" pour chacun.e d'entre nous et je vous fais part de quelques extraits de nos réflexions communes:




La rencontre, Et si c'était une permanence du monde?

Ma peau est couverte de capteurs à rencontre. il n’y a pas de mauvaise rencontre, La rencontre qui te fera rencontrer la personne qui te fera le plus de mal t’aura de toute façon appris une chose essentielle sur toi si tu es apte à l’entendre, souvent bien plus tard. Nos corps discutent bien plus efficacement que nos bouches intellectuelles qui usent de rhétorique pour donner un second souffle à notre rencontre. Je ne maîtrise pas la rencontre. Toi non plus d’ailleurs. Lorsque l’on se rencontre, il n’y a pas que toi et moi.  il y a aussi nos ancêtres, notre expérience. Face à une nouvelle rencontre, le corps trouve une réponse adaptée en fouillant dans notre grand livre des expériences vécues. Lors de la rencontre notre système immunitaire détermine si l’élément est déjà connu et porte la mémoire du contexte et de l’issue, je suis dans mon corps et tu es ma bactérie. La rencontre est-ce un regard différent sur l’autre?  Le silence ne serait-ce pas le moyen le plus nu et sincère d’être éloquent? Nul besoin d’artefacts, or, les mots ne sont-ils pas les premiers artefacts de la rencontre. Qui que tu sois tu as mon amour et ma bienveillance inconditionnelle. Maintenant je veux te connaitre. A mon tour maintenant de me rencontrer! Inconnu, reconnu une rencontre qui s’apprivoise à chaque fois. Avec quel sens on rencontre? Combien de temps dure la rencontre? Quelle posture? Suis-je moi quand je rencontre quelqu’un? Est-ce que quand je rencontre quelqu’un je deviens nous? Offrir un lieu de rencontre avec son propre corps, jeu de peaux. Accepter d’être traversée  Synonyme d’échange, qui apportera un savoir au sens large. Les émotions se transmettent, chaque rencontre est unique.


J’ai une curiosité infinie pour connaitre l’intériorité des personnes que je rencontre. C'est comme ouvrir une porte sur un nouvel univers parfois connu, parfois inconnu. J'y crée un fantasme, la projection d'un univers que je crée à partir des petits riens qui me sont donnés. Bien sûr je me trompe.  Parfois c'est comme un miroir mais souvent je m'y trompe Parfois je me tiens à distance

 


credits dessin : Sophie Karadjoff; SK

vidéo vers l'Espace singulier, lieu de résidences artistiques et stages.

https://www.youtube.com/watch?v=w63KhYmK40o&t=18s








91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout