Galerie

vidéo

Vidéo de présentation

Serial Slasheur est une série de portraits qui mettent en valeur ce talent universel de jongler entre plusieurs tranches de vies très contrastées entre elles.

Ici, le portrait d'un pédicure-podologue / danseur (de tango)

Vincent Hodin

Face à la réponse (2020)

C’est quoi pour toi la réponse?

Unique, attendue, épicentre.

parfois étriquée, inévitable, toujours à l’heure.

Juste, pas toujours agréable.

 

Avant la réponse? 

elle est toujours la même, la conclusion d’une attente.

Il faut une question.

 

Que faire face à la réponse?

Walking Meditation (2018-2019)

Projet animé par Vincent Hodin au printemps 2018 et printemps 2019 où un petit groupe de personnes méditait ensemble avant de sortir dans un espace urbain à la rencontre du moment présent, le coeur ouvert.

Passing Flirtation (2017)

Court métrage réalisé par Vincent Hodin, la parole laisse place au mouvement quotidien soutenu par le mouvement dansé.

“Une succession d'épisodes courts pousse l'esprit à l'interprétation. Ayten Inan joue sa douce musique mélancolique pour accompagner les images mais est incluse comme symbole. Une femme âgée, un miroir. Deux jeunes hommes sur un canapé, mutuellement appelés à l'intimité, expriment leur désir à travers la danse. Deux jeunes femmes font écho à la même quête exploratoire. Les mouvements suggèrent de la frustration, une sorte d'attraction suivie de répulsion. Une identité totale avec l'autre est impossible. Si nous sommes mélancoliques, nous devons avoir connu ou oublié un paradis perdu. Le film est l'expression puissante d'un voyage pas encore rempli, un voyage dans l'obscurité à la recherche d'un signe d'espoir, connaissant déjà l'impermanence de ce qui est vu et les illusions de ce qui est recherché” 

interprétation, David Smith

 

Cuando las cosas inmóviles se mueven (2013)

3 courts métrages tournés en Argentine en avril 2013 lors d’un roadtrip de deux amis. Une autre façon d’immortaliser un voyage unique.

“A ce moment là de mon expérience avec la vie, il était clair que des choses en moi étaient figées. Des croyances, des idées, des jugements,des peines, des cicatrices.

Voyager sur un autre continent m’a fait réaliser que rien est immuable. Tout peut bouger. J’ai dansé et médité dans les plus hautes montagnes que je n’ai jamais rencontrées. Il m’aurait fallu des millions d’années pour le voir, mais elles bougent, ces immensités qu’on croit immobiles. Alors j’ai commencé à faire bouger ces montagnes internes, pour rencontrer l’avalanche.”

Vincent Hodin

 

Réalisation: Florent Médina

Montage: Florent Médina & Vincent Hodin 

Tournage: Nord Ouest Argentin