Le

Tango argentin

Vincent Hodin est enseignant de tango pour des cours réguliers à Paris depuis 2016.

Il anime également des workshops dans des événements internationaux de tango queer et tango traditionnel.

Une découverte

vincent tango .jpg

J’ai découvert le tango en 2013 lors d’un voyage en Argentine. Après mon premier cours, après ma première milonga, j’ai su que quelque chose m’avait happé et que rien ne serait plus comme avant !
J’ai ainsi commencé une formation dans  Le studio DINZEL. J’ai voyagé à Córdoba (Argentine) pour suivre l’enseignement de plusieurs maestros. J’ai été très vite attiré par le changement
 de rôle.
Je continue ma formation de retour en France à Paris. Cette danse me permet de comprendre mieux les mécanismes organiques
 du corps à travers l’improvisation mêlée à l’autre. C’est alors que le tango devient pour moi une activité essentielle. Elle me permet de mieux me comprendre dans mon rapport avec moi et les autres.

C’est une danse qui fascine ceux qui la pratiquent au point de devenir souvent une passion, voire une obsession. On ne peut comprendre cette magie qu’en dansant. Et lorsqu’on regarde un couple danser, on sait que quelque chose se passe. Mais hors des mots.
Depuis 2016, J’enseigne le tango dans des associations et collectifs de tango traditionnel et tango queer.
J’aime enseigner cette danse et je mets un point d’honneur à la transmission de la connexion et de la technique.
 je suis investi au coeur d’événements de tango tel le festival international de tango queer à Paris, « La Vie en Rose » qui a lieu tous les ans,, il réunit 300 personnes.. Nous sommes une équipe de cinq personnes à l’organiser.

Tango Queer

Le Tango Queer existe concrètement depuis plus de quinze ans et signifie danser un tango hors des règles conventionnelles d’hommes qui guident et de femmes guidées. Il a été initié par la communauté LGBTQI+ internationale (Lesbiennes, Gays, BiEs, Trans, Queer, Intersexes).
Le tango  queer est nécessaire dans notre société car c’est un tango inclusif, où toute personne est la bienvenue, quelque soit son identité, son expression de genre ou sa sexualité. 
Il s’agit toujours de tango argentin traditionnel, dans les respects de sa technique.

Il faut se réjouir que le tango traditionnel est de plus en plus ouvert au tango dit queer en ce sens où il est possible de danser le tango entre hommes ou entre femmes dans les bals traditionnels. Et même si La majorité des gens est sensible à cette approche, respectueuse des diversités, le tango queer permet aussi de créer un espace de danse serein, de sécurité pour les personnes parfois marginalisées par une société vivant dans la peur de la différence. Il existe dans plusieurs villes du monde des milongas ( bals de tango argentin) Queer régulières pour pratiquer le tango queer inclusif dans un espace safe. Des festivals internationaux de tango Queer ont lieu chaque année partout dans le monde.

Vincent-Hodin_tango-queer.jpg

Une pédagogie

Il s’agit avant tout de créer une connexion en duo. 

Ma sensibilité pour la danse et ma proximité pour l’improvisation ont créé une rencontre très intense avec le tango. En effet cette danse d’une richesse incroyable nous ouvre des possibles de connectivité et d’échanges entre deux partenaires. 

A l’instar d’une langue étrangère on apprend à maîtriser ce langage qui devient universel et puissant. Lorsque ce code est intégré, la danse laisse place à votre créativité, votre originalité, votre « Moi » à partager avec votre partenaire. 

Ce partage existe entre vos poitrines, derrière le creux d’un genou, sur le dos du pied. Chaque interstice entre les deux corps est un monde de possibilités, de questions-réponses, baigné dans la musique et dans un respect mutuel. Les corps s’embrassent et à cet endroit. On est bien, c’est exactement là où on doit être. Le tango se danse là où vous en êtes, avec pudeur ou peut-être extraversion. Chaque rencontre est riche et unique. 

Grâce à une technique précise, le tango est loin d’être une danse machiste qui manipule son partenaire. Cette technique permet une forte connexion entre les danseurs. elle est synonyme de dialogue. « Une femme » n’exécute pas les directives d’un « homme », la personne qui suit répond avec sa couleur aux propositions originales de la personne qui guide.  Ainsi, pour les danseurs qui le souhaitent,  je les encourage à changer de rôle fréquemment, quelle que soit leur orientation où l’expression de leur identité.

VINCENT-MAELLE-BD-08-bq.jpg
galerie_tango_maximiliano-colussi_vincen

En vidéo

Sanseverino, Tangomotán - Pistard inculpé (Clip officiel)

Sanseverino, Tangomotán - Pistard inculpé (Clip officiel)

Lire la vidéo

Sanseverino, Tangomotán - Pistard inculpé (Clip officiel)

Clip vidéo de Sanseverino et Tangomotán, à l'occasion de leur nouvel album 2019,  La chanson phare met en scène un voyou qui aurait commis un méfait grave. La mise en scène s'oriente dans un décor des années 60 où les protagonistes dansent un tango/ duel. 

Interprétation danse et chorégraphie : 

Alejandro Andrian & Vincent Hodin